Wiki Rage
Advertisement
FR FANDOM gamescom 2018 Header.jpg

RAGE 2, c’est un peu le cadeau de la grand-mère Bethesda sous le sapin. Tu l’attendais pas, c’était pas forcément nécessaire, mais ça fait tellement plaisir. Tu gardes en mémoire ce bon vieux pull tricoté en 2011. C’est vrai qu’il était plutôt sympa, tu l’as porté avec fierté au boulot, bravant les railleries des collègues. Tu voyais les mailles compliquées, le savoir-faire de la mamie, c’était un chouette pull, confortable et plutôt joli. T’avais juste pas remarqué qu’il manquait le dos…

Bref, Grand’Ma, dégaine à nouveau le 14 mai 2018 ! Le pull sera terminé au printemps 2019 mais l’emballage est déjà prêt. Il trône fièrement sur la commode du salon. T’aurais préféré ne pas le voir d’ailleurs. Il est rose… Et jaune. Le bon-goût est mis à rude épreuve, surfant sur une hype old-school (les gars, l’excellent Borderlands, c’était en 2009).

Mais mamie sait y faire, elle tease… tise… comme personne (et ouais mec/meuf, on est à la campagne ici, on alimente les wiki Fandom® au rythme des alambics) et j’ai plutôt envie de voir ce qui se cache derrière cette couche de peinture. Impatient que je suis, j’ouvre l’emballage pour la QuakeCon 2018 et, nom d’une nanotrite, elle sait y faire mamie. Ça pète à tout va, c’est dynamique, nerveux, c’est méchant comme le tonton boucher (la campagne on vous dit), et le recul du shotgun d’Id Software réveille à nouveau ma conscience de joueur blasé.

Mais je m’égare, tel un raider du Wasteland ravagé par le Jet. L’enthousiasme du premier déballage m’a rattrapé lors de la GamesCom 2018 et je me demande si tu ne me refais pas le coup de 2011… Un pull plein de bonnes intentions et de savoir-faire, mais qui manque de finitions et finira au fond de la penderie…

Si la métaphore du pull et la mamie sont aussi lourdes que la communication de Bethesda Softworks, on doit bien admettre que les dernirèrs vidéos de Gameplay soufflent le chaud et le froid. On reste toutefois hypés par une licence qui bénéficie du savoir-faire des gars d’Id Software et d’Avalanche Studios. J’aimerais tellement y croire, j’espère que vous aussi. Wasteland-rage-2.jpg

RAGE : rappel du jeu original

Le monde est dévasté par les pluies de débris résultant de l’impact de l’astéroïde Apophis avec la Lune et la Terre, en 2029. Ayant anticipées le drame, les instances dirigeantes ont instauré un programme visant à sauver l'humanité d'une disparition assurée : Le Projet Eden.

Enterrés dans des capsules cryogénisées (les Arches) au plus profond de la Terre, des hommes congelés attendent que la vie reprenne ses droits. Après de longues années à hiberner dans les entrailles terrestres, il est temps pour les rares survivants de regagner la surface.

Vous incarnez un de ces survivants et défiez les différents clans survivants. Au terme de combats acharnés, vous défiez la dernière et plus puissante des factions : L'Autorité.

RAGE 2 : trente ans après

L'histoire se déroulera en 2165, trente ans après les événements du premier jeu, RAGE.

Le joueur incarne Walker, dernier Ranger du Wasteland, qui s'est mis en tête d’éradiquer une bonne fois pour toute l'Autorité, à grands coups de shotguns et de wingstick. Parcourant le Wasteland pour instaurer la paix, il met les pieds où il veut, et c’est surtout dans la gueule (désolé pour la référence mais quand on appelle son ranger Walker… on induit une certaine subtilité quant à sa personnalité).

Le terrain de jeu est un monde ouvert que l'on arpentera au volant de véhicules customisés et lourdement armés. Les vidéos de gameplay laissent entrevoir de belles phases de combats et on fait confiance à Avalanche Studios (Mad Max) pour apporter son savoir-faire en la matière.

Chaque convoi est mené par un véhicule de tête, mastodonte des routes lourdement armé qui rendrait jaloux un ork Evil Sunz. C’est beau, c’est dynamique, on peut rouler à plus de 80 km/h et ça donne furieusement envie de prendre la route au volant de son bolide. Rage-2-vehicule.jpg

Reste à voir comment s'articuleront les missions et l'histoire. Si Bethesda a bien fait savoir que le jeu ne sera pas un RPG à proprement parler, on espère avoir plus qu’une succession de couloirs alimentés par des vagues d’ennemis écervelés.

Le gameplay en 2018

Nous retrouvons donc le docteur Kvasir, qui nous envoie au Centre spatial Eden pour rappeler Echo-15 (un satellite resté en orbite).

Après quelques échanges de civilité au volant de notre véhicule, nous affronterons le clan des Maboules qui a investi le Centre Spatial Eden. Haaa les Maboules, première faction rencontrée ! Elle est composée de raiders violents préférant l’assaut frontal à la stratégie et adorant les couleurs vives.

C’est beau, c’est dynamique, nerveux et violent !

On alterne entre notre arsenal de guerre et nos compétences cinétiques pour venir à bout des hordes d’ennemis qui se jettent sur nous. Le côté défouloir est bien présent ! Le côté tactique un peu moins!

Hormis l’arsenal standard (shotgun, fusil d’assaut, lance-roquettes), notre Wingstick (sorte de boomerang coupeur de têtes) peut désormais cibler les ennemis planqués derrière un couvert. Au gré du carnage, notre jauge d’overdrive se remplit et nous permet d'utiliser nos compétences spéciales.

9_Minutes_of_Rage_2_Gameplay

9 Minutes of Rage 2 Gameplay

On en retient quoi?

Si l’univers de RAGE 2 ne va pas révolutionner le genre, il est suffisamment riche et complexe pour accoucher d’un bon jeu. Comme le premier du nom, RAGE 2 est composé d’une succession de niveaux ayant pour thème un nouveau clan. Et c’est bien là le problème, on a l’impression que les clans ne servent que de prétexte aux missions. Là où l’on aimerait que ce soit l’inverse, que l’histoire des clans induise le background et crée les missions.

Lorsqu’on voit le niveau et l’ambition de Cyberpunk 2077, la gestion de l’open World de Zelda BTW, on est en droit d’attendre un titre de qualité qui utilise le monde ouvert comme une composante et non pas comme un prétexte.

Les premiers trailers du jeu mettaient le bon goût à rude épreuve mais les dernières vidéos de gameplay nous dévoilaient des gunfights bien sentis, nerveux et violents. On ne va pas se mentir, la hype pointe le bout de son nez et l'héritage du shotgun d'Id est éternel.

Pour le moment, la seule chose que l'on peut affirmer avec certitude, c'est que les raiders sont tombés sur un gros stock de bombes de peinture rose et que les combats sont nerveux.

Franchement, on l’aime bien cette licence et tous les ingrédients sont réunis pour composer un vrai bon jeu !

RAGE 2 sortira au printemps 2019 et sera à coup sûr un jeu plein de bonnes intentions. On aimerait juste que cette fois, il aille au bout de ses ambitions et trône fièrement à côte de ses aînés d’Id Software. Rage-2.jpg

Advertisement